Menu
Questions ? eric@lasvegas.fr
Le parc national de Zion

Le parc national de Zion

Le parc national de Zion est une magnifique réserve naturelle située dans l’Utah, à environ 2,5 heures de route de Las Vegas. L’on y trouve des montagnes, des chutes d’eau, des falaises rouges et de beaux sentiers de randonnée. La faune et la flore de la région sont très diversifiées. Et ce aussi bien dans les zones désertiques que près des rivières et dans les forêts de conifères ou de feuillus. C’est donc l’endroit idéal pour les personnes qui désirent s’évader un peu de Las Vegas et se retrouver dans la nature.

Réservez ici votre excursion dans le parc national de Zion

Comment le parc national de Zion s’est-il créé ?

Au cours des dernières centaines de millions d’années, de nombreux lacs et mers peu profonds se sont formés sur le continent nord-américain. Ils se sont ensuite asséchés et ont laissé derrière eux toutes sortes de matériaux. À la suite de glissements de terrain, une série de « crêpes » se chevauchant les unes les autres sont apparues. Les formations rocheuses se trouvant sur les bords de ces dernières ont reçu le nom de « Grand Staircase ». Plus vous allez vers le nord, plus vous montez sur cet « escalier » et plus les strates sont jeunes.

Sur la « marche » inférieure se trouve une crevasse : le Grand Canyon. Ses couches géologiques ont entre un et deux milliards d’années. Sur l’une des plus hautes « marches », la Virgin River a taillé le Zion Canyon. Encore plus haut, vous trouverez le Bryce Canyon. La plus ancienne strate du Zion Canyon est la plus jeune du Grand Canyon. Elle s’appelle la « Kaibab Limestone » et est âgée de 240 millions d’années. La plus jeune strate du Zion Canyon est la plus vieille du Bryce Canyon : c’est la « Dakota Sandstone », et elle a 150 millions d’années.

Le parc national de Zion (près de Springdale, Utah) n’englobe pas que le Zion Canyon. La partie nord du parc, la « Kolob Canyons section », appartient ainsi au plateau du Colorado. Ce site s’élève jusqu’à 3000 mètres d’altitude. Vous pourrez y découvrir d’autres couches géologiques. Le paysage présente des couleurs différentes.

Du monument national de Mukuntuweap au parc national de Zion

En 1909, le président William Howard Taft donna à la région le statut de monument : le monument national de Mukuntuweap. C’était le nom que les Paiutes donnaient à ces terres. Le tout nouvel administrateur n’appréciait pas vraiment ce nom. Beaucoup de touristes avaient en effet du mal à le prononcer et avaient tendance à ne pas y venir pour cette raison. En 1919, les statuts changèrent, tout comme son nom qui devint parc national de Zion. Depuis 1956, Kolob en fait aussi partie. En 2009, le président Barack Obama décréta qu’un espace de 500 km² serait désormais zone protégée (la Zion Wilderness).

La première route vers Zion Canyon fut construite en 1917. Un camping (Wylie Camp) y fut aussi installé et des excursions de dix jours en train et en bus vers Zion, Bryce Canyon, Kaibab et le Grand Canyon y furent organisées. En 1925, le Wylie Camp s’agrandit et devint le Zion Lodge. À partir de 1930, la partie orientale du parc fut facilement accessible à partir de Springdale. Toutes ces mesures entraînèrent une forte croissance du tourisme dans la région.

Le parc est une suite de paysages à couper le souffle et de phénomènes naturels impressionnants. Divers endroits ont pris des noms très évocateurs, comme Temple of Sinawava, Virgin River Narrows, Emerald Pools, Hidden Canyon, Angels Landing, The Great White Throne, Weeping Rock, Checkerboard Mesa (une mesa est une colline avec un sommet plat et des parois escarpées), The Three Patriarchs ou encore Kolob Arch. Son point le plus bas est Coal Pits Wash (1117 m) et son point le plus haut est Horse Ranch Mountain (2660 m).

Réservez ici votre excursion dans le parc national de Zion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *